Partitions pour les vacances

 Et si l'on jouait de la flûte pour le plaisir?

 

Voici quelques idées, triées par ordre de difficulté dans chaque catégorie :

De la musique folklorique :
  • voyage en Argentine, avec la kéna :Milonga Pampeana
    une vidéo avec Maïa :
  • La Grèce et la Turquie où nous pouvons trouver le Nay turc, flûte en roseau à jouer en oblique : Sultani Yegah Sirto flûte
  • pour vous aider à la jouer : une vidéo avec Maïa dans un duo harpe et Kanun

    Revenons au Japon où nous pouvons trouver le Shakuhachi  flûte  à 5 trous, en bambou :voici la partition simplifiée avec un seul bémol : Haru No Umi en Fa M

Et la version concert avec 6 bémols !! pour les courageux : Haru No Umi

  • Petit tour au Far West avec un peu de musique country, et si on passe chez les Sioux, nous retrouvons le Siyotanka, leur flûte traditionnelle :Oh Susanna
  • Descendons tout en bas de l’Afrique pour découvrir un chant écrit par Johnny Clegg alors que Nelson Mandela, le héros de la lutte contre l’apartheid était encore emprisonné. »Asimbonanga » signifie « Nous ne l’avons pas vu » : elle met en relief le fait que personne ne savait à quoi ressemblait le leader noir, les photos de lui étant illégales. Ce chant s’appuie sur les mélopées africaines notamment zoulou avec les voix qui entrent en contrechant. La musique africaine repose surtout sur les percussions mais quelques flûtes peuvent accompagner les mélopées rituelles dont la Xitiringo, flûte à 5 trous utilisées par la tribu des tsongas au nord de l’Afrique du SudLe kwela est un style de musique sud-africain des années 1950,caractérisé par le jeu jazzy d’un tin whistle, héritage irlandais des colonisateurs.
    Asimbonanga version courte